Category: Portrait de pro

Curieux Coffeeshop, le Curieux café de spécialité

Situé à deux pas de l’arrêt de tramway Commerce, le Curieux Coffeeshop est récemment entré dans le réseau Moneko et accueille un bureau de change tous les mercredis de 16h à 18h jusqu’au mercredi 14 juillet pour le moment. Ce coffeeshop repris il y a deux ans par deux associées Claire et Ariane, était l’un des premiers en France lorsqu’il a été lancé il y a un peu plus de 10 ans. Nous les avons interviewés pour en savoir un peu plus sur leur univers.

A votre tour, n’hésitez pas à découvrir ou redécouvrir le Curieux Coffee Shop autour d’une boisson ou d’un goûter original ! 

Claire a découvert l’univers du café en Norvège, alors qu’elle était dans le secteur des vins et spiritueux. 

À l’époque, j’avais pris un petit travail dans une boulangerie française, il y avait une machine à café et c’est comme ça que je suis tombée dedans.

J’ai réalisé qu’il y avait des points communs entre travailler le vin et le café et c’est comme ça que tout a commencé ! 

A son retour d’Oslo, Claire choisit de s’installer à Nantes et de reprendre le Curieux Coffeeshop aidée par son amie et associée Ariane. Elles se sont rencontrées dans ce même café à l’époque des anciens propriétaires. Ce côté humain est très important pour les deux associés qui préfèrent un lieu convivial, sûr et chaleureux.

C’est plus intéressant de trouver un juste milieu entre un coffeeshop et un petit café de quartier que de s’aligner sur les grosses chaînes !

C’est cet esprit familial qui fédère une communauté autour de ce café, une grosse partie de la clientèle sont des habitués, parfois même des habitués de l’ancien café, qui continuent à venir. La proximité avec le skate shop attire également des skaters avec qui le café organise parfois des événements.

Le côté humain n’est pas la seule caractéristique de ce coffeeshop hors normes. Le café se démarque par son ouverture. Une ouverture artistique d’abord, puisque tous les mois, les murs du Curieux sont prêtés à des artistes ou associations qui peuvent y exposer des oeuvres. Pour les gérantes, cette ouverture culturelle est essentielle, dans un quotidien où on a du mal à échanger sans attendre de profit ou de rétribution.

L’originalité et l’ouverture du lieu se traduisent surtout à travers les recettes proposées. En plus des grands classiques, vous trouverez au Curieux coffeeshop des recettes venant du monde entier ou bien des recettes maisons qui changent toute l’année. Leurs pâtisseries faites maison sont innovantes et sortent des codes du coffeeshop à l’américaine ! 

On essaie d’aller dénicher des ingrédients et des recettes un peu particulières. On va travailler avec des produits un peu oubliés ou qui viennent des quatre coins du monde.

Travailler avec des produits de haute qualité et de spécialité leur permet de proposer du haut de gamme sur les recettes basiques et de se faire plaisir sur le reste. Les expérimentations culinaires sont aussi motivées par une volonté de consommer autrement : un large choix d’alternatives végan sont proposées mais aussi des recettes à base de produits originaux trouvés chez leurs fournisseurs.

Et parfois quand on arrive chez un petit producteur ou fournisseur on tombe sur des choses qu’on ne connait pas, si c’est bizarre … alors ça nous intéresse ! On est capables de tout. On a même fait des cookies à la mogette, il fallait y aller mais on a réussi !

Consommer autrement passe aussi par des actions du quotidien. Privilégier le local ou réduire le gaspillage sont des engagements que le Curieux Coffeeshop tient à cœur. Afin de limiter les pertes, les pâtisseries sont préparées en quantités raisonnables pour ne pas avoir de restes, quitte à être en rupture avant la fermeture, c’est un compromis qu’il faut faire.
Conscientes des déchets générés par la vente de boisson à emporter, les gérantes ont trouvé des alternatives qui passent souvent par un retour à la simplicité :

On fait attention aux emballages. On en a mais on les met plus en accès libre. On les donne si les gens nous les demandent. Quand tu prends un expresso, si tu prends le gobelet, le petit couvercle, la buchette de sucre, la touille-touille et la petite serviette, ça fait 5 emballages pour 3 cl d’expresso. Une transition écologique peut être beaucoup plus douce si on revient à des choses plus simples. On essaye au maximum de faire plus simple !

Toujours dans le but d’avoir un fonctionnement plus simple et humain, elles privilégient les producteurs et fournisseurs locaux plutôt que des chaînes de grossistes. En favorisant les cycles courts, les produits sont de meilleure qualité et plus économiques. Militer pour une économie plus solidaire, c’est ce qui a poussé le Curieux Coffeeshop à rejoindre le réseau Moneko.

Tout le monde est fatigué par un système qui ne fonctionne clairement pas et ce genre d’alternative peut permettre non seulement d’être acteur de ta ville et de son économie mais aussi de militer face au système actuel ! Moneko, c’est le genre d’initiative qu’on veut pousser.

Ce qui les a particulièrement convaincues d’adhérer à Moneko, c’est le double moyen de paiement avec l’existence des coupons. C’est aussi ce qui plaît le plus à leurs clients intéressés par la monnaie locale. Alors que de plus en plus d’échanges sont dématérialisés avec le paiement par application ou sans contact, les coupons sont appréciés par ceux qui recherchent une réalité dans les échanges monétaires.

Le fait que moneko mette en place un système avec des billets, quelque chose qui reste local, plutôt que d’être envoyé à une banque et placé, je crois que c’est super important !

Retrouvez toutes les infos sur leur page facebook .

Si vous hésitez encore, sachez qu’une formule goûter et des prix réduits sont proposés toute l’année, seulement pour les utilisateurs moneko ! 

Fleuron Bio, votre magasin d’alimentation bio à l’Est de Nantes

Fleuron bio est un magasin bio situé dans le quartier Doulon-Bottière à l’est de Nantes. Leur offre est variée et favorise les produits locaux, de saison et issus de circuits courts. Ils travaillent quotidiennement avec des maraîchers de la région qui les livrent plusieurs fois par semaine. Ils sont également engagés dans une démarche zéro emballage avec de nombreuses références de produits vrac.

A l’origine du projet, une passion pour les plantes. Le souhait professionnel de Dominique, son fondateur, était de distribuer des produits naturels à base de plantes. Un magasin bio était l’idéal pour ça. On retrouve également sa démarche dans les autres rayons (épicerie, cosmétique, frais, primeur etc…) où on retrouve des produits naturels de grande qualité.

J’ai suivi une formation par correspondance à l’ARH (l’association pour le renouveau de l’herboristerie), pour avoir les connaissances nécessaires pour pouvoir distribuer des produits à base de plantes naturelles, des tisanes par exemple. Les fruits et légumes aussi sont un élément important pour l’équilibre alimentaire, à condition qu’ils soient originaires de bons producteurs.

Pour Fleuron Bio, la démarche de monnaie locale est une évidence. Ancien adhérent fidèle de SoNantes, c’est tout naturellement que l’établissement a souhaité continuer son implication dans la monnaie locale à travers le projet Moneko.

Comme nous privilégions la relation avec les artisans et producteurs locaux, quand on a su qu’une monnaie locale existait on ne s’est même pas posé la question, c’était tout simple ça adhérait à notre logique

Habitué à la monnaie numérique, Fleuron Bio voit dans le coupon Moneko une ouverture plus grande aux utilisateurs.

 

Certains clients étaient un peu hostiles au paiement numérique, qui ne faisait pas partie de leurs habitudes.. Si les coupons les captent ça sera bien. Je m’ouvre sans problèmes aux coupons Moneko dans ce sens là. Si ça peut augmenter le nombre d’utilisateurs de la monnaie, c’est positif

Fleuron Bio a adapté ses horaires d’ouverture au couvre-feu actuel, mais accueille toujours les clients avec attention et bienveillance. Retrouvez toutes leurs infos sur leur site web et leur page facebook ! 

site web

Scopéli, portrait de “coopératrices et coopérateurs”

Scopéli, premier supermarché coopératif et participatif  de la région nantaise situé à Rezé n’est pas un supermarché comme les autres. C’est un projet autogéré.

Ici, tous les client.e.s participent au fonctionnement de ce marché super. Chacun.e donne un peu de son temps, 3h par mois, pour servir au rayon crèmerie, tenir la caisse, gérer les stocks, faire la compta, les achats… Tout le monde y a sa place, à condition de souscrire des parts pour devenir coopérateur ou coopératrice.

A Scopéli, proposer et accepter les paiements en monnaie locale a été une évidence dès le début du projet.

En caisse, habitué.e.s aux paiements en Sonantes et Retz’L, les coopératrices et coopérateurs attendent  l’arrivée de Moneko.

Une seule monnaie avec 2 moyens de paiement ce sera plus simple à gérer. Pour en parler aussi. Pas toujours facile de comprendre pourquoi il existait 2 monnaies locales sur un même territoire.

Scopéli était aussi Comptoir de Change pour le Retz’L, c’est donc tout naturellement que les coopérateurs et coopératrices assureront le Comptoir Moneko dès que les nouveaux coupons seront en circulation.

 

Nous partageons les mêmes valeurs, c’est important de se soutenir mutuellement, nos deux projets soutiennent les circuits courts et participent à la transition écologique, chacun à leur manière. Scopéli est aussi une initiative citoyenne, donc la monnaie locale, ça a du sens pour nous.

Aujourd’hui, Scopéli continue d’accueillir de nouveaux coopérateurs et nouvelles coopératrices. Des visites découvertes sont organisées régulièrement.

Retrouvez toutes les infos sur Scopeli.fr

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google